Au niveau européen

Stratégie européenne relative aux espèces exotiques envahissantes 

Une stratégie européenne sur les espèces exotiques envahissantes (Genovesi & Shine, 2004)

Une stratégie européenne relative aux espèces exotiques envahissantes (EEE) a été proposée et adoptée en 2004 par la Convention de Berne. Les principales recommandations de cette stratégie sont :

  • la sensibilisation et l’assistance auprès des parties prenantes et du grand public,
  • la collecte, la gestion et le partage de l’information,
  • le renforcement des cadres politiques, juridiques et administratifs nationaux,
  • la coopération et la responsabilité des parties prenantes à la Convention de Berne,
  • la prévention des introductions accidentelles ou volontaires et de la propagation naturelle des EEE,
  • la détection précoce des nouvelles populations et une réaction rapide avant que l’espèce ne s'installe et provoque des nuisances pour l’environnement et/ou la biodiversité,
  • l'atténuation des impacts ou la gestion des espèces qui sont établies via le confinement et le contrôle des populations déjà bien étendues,
  • la restauration de la diversité biologique indigène.

 

Réseaux européens relatifs aux espèces exotiques envahissantes 

DAISIE (Delivering Alien Invasive Species Inventories for Europe)

DAISIE est une base de données collaborative en ligne sur les espèces exotiques envahissantes qui permet d'intégrer les informations concernant  ces espèces en Europe. Ces informations permettent d'établir un état des lieux des espèces exotiques envahissantes présentes dans chaque pays d'Europe, aident à prédire la dynamique des espèces exotiques envahissantes et aident à prévenir leur invasion sur de nouveaux territoires.

 à Vous pouvez accéder à leur base de données EEE : 1

NOBANIS (Réseau nordique et Baltique sur les espèces exotiques envahissantes)

NOBANIS est un réseau de bases de données sur les espèces exotiques envahissantes présentes dans les pays nordiques et baltiques de l'Europe.

 à Vous pouvez accéder à leur base de données EEE : 1

NEOBIOTA (Biological Invasions in a Changing World - from Science to Management)

Ce groupe européen sur les espèces exotiques envahissantes rassemble l'ensemble des informations disponibles sur les espèces exotiques envahissantes en Europe, les menaces connues et les différentes méthodes et techniques de gestion. Un colloque est organisé tous les deux ans ainsi que la diffusion d'une revue open access.

 à Vous pouvez accéder aux revues EEE en open access : 1

Organisation européenne et méditerranéenne pour la protection des plantes (OEPP)

Cette organisation a étudié les plantes exotiques envahissantes et a publié sur cette thématique (livres etc.). Elle a établi des listes d'espèces végétales exotiques envahissantes sur son territoire d'actions, des analyses de risque ou Pest Risk Analysis (PRA), des manuels de gestion de ces espèces et elle a, en outre, participé à l'écriture du « code de conduite sur l'horticulture et les plantes exotiques envahissantes » etc.

 à Vous pouvez accéder à leur base de données EVEE : 1

Société européenne de malherbologie (European Weed Research Society - EWRS)

Ce réseau encourage et soutient l'éducation et la formation sur les végétaux envahissants (intègre la filière horticole) auprès des institutions, étudiants, professionnels et grand public. Un colloque est organisé tous les trois ans.

 

Programmes et projets européens relatifs aux espèces exotiques envahissantes 

ALARM (Assessing Large Risks for Biodiversity with tested Methods)

Ce projet de recherche a été financé par la Commission européenne (2004 – 2009). Un réseau de chercheurs a évalué les effets combinés du changement climatique, des polluants chimiques, de la perte de pollinisateurs et des invasions biologiques. Les espèces exotiques envahissantes ont été étudiées durant ce programme en tenant compte des relations entre la société, l'économie et la biodiversité.

EPIDEMIE (Exotic Plant Invasions: Deleterious Effects on Mediterranean Island Ecosystems)

Ce programme de recherche a été financé par la Communauté européenne (2001-2004).

Les objectifs de ce programme ont consisté à mieux comprendre la vulnérabilité des écosystèmes sur les îles méditerranéennes face à l'invasion de plantes exotiques afin de développer des stratégies d'aménagement des habitats et des espèces. Plusieurs études et travaux de recherche ont été menés tout au long de ce programme :

  • étude des attributs des écosystèmes envahis et des caractéristiques des espèces envahissantes,
  • étude des impacts qualitatifs et quantitatifs des espèces envahissantes sur la biodiversité et les fonctions des écosystèmes,
  • étude des impacts socio-économiques des espèces envahissantes et des coûts/bénéfices des programmes d'aménagement en étudiant les attributs des écosystèmes envahis et les caractéristiques des espèces envahissantes,
  • modélisation des risques d'invasion des écosystèmes et des conséquences à long terme des espèces envahissantes.

BIODIVERSA (An ERA-Net in biodiversity research : BiodivERsA)

Projet européen de recherche (2015-2019) pour comprendre et prédire les dynamiques de la biodiversité et des écosystèmes au cours des prochaines décennies pour étudier les espèces exotiques envahissantes et les invasions biologiques. Les objectifs de ce programme concernant le phénomène des invasions biologiques sont de :

  • démontrer et caractériser les impacts des espèces exotiques envahissantes,
  • comprendre les mécanismes des invasions biologiques et les leviers permettant de tempérer/inverser les impacts des espèces exotiques envahissantes,
  • évaluer les interactions entre invasions biologiques et les autres facteurs des changements globaux,
  • comprendre la perception  par le public des invasions biologiques,
  • comprendre les processus d’adaptation des plantes exotiques envahissantes.

ALIEM (Action pour Limiter les risques de diffusion des espèces Introduites Envahissantes en Méditerranée)

Créé en janvier 2017 et financé par le programme Interreg Italie-France Maritime 2014-2020, ce projet intervient dans le cadre de la mise en œuvre du Règlement européen n°1143/2014 du 22 octobre 2014 relatif à la prévention et à la gestion de l’introduction et de la propagation des espèces exotiques envahissantes. Ce projet associe donc neuf organismes français et italiens dans l’objectif de participer activement à la connaissance, l’expérimentation de gestion, la sensibilisation et la veille des espèces exotiques envahissantes sur leur territoire. Ce partenariat transfrontalier d’une durée de 3 ans porte sur des espèces jugées prioritaires, c’est-à-dire certains insectes comme le frelon asiatique (Vespa velutina), le charançon rouge du palmier (Rhynchophorus ferrugineus) et la pyrale du buis (Cydalima perspectalis) ainsi que des végétaux comme le mimosa d’hiver (Acacia dealbata), le séneçon anguleux (Senecio angulatus) et la jacinthe d’eau (Eichhornia crassipes). 

INVALIS (Protecting European Biodiversity from Invasive Alien Species)

INVALIS rassemble 7 partenaires de 7 pays pour améliorer leurs politiques environnementales en appuyant des mesures politiques de prévention, de détection précoce et de contrôle des EEE. C'est un programme Interreg qui a pour objectif de permettre aux autorités territoriales participantes de relever des défis communs liés aux invasions biologiques, telles que :

  • limiter les lacunes dans la connaissance des écosystèmes sur la vulnérabilité des invasions biologiques et la répartition des espèces,
  • participer à la sensibilisation aux risques environnementaux et socio-économiques des EEE,
  • comprendre le niveau de vulnérabilité des écosystèmes, 
  • participer à un projet de coopération entre les autorités publiques et les principaux acteurs pour la mise en œuvre des mesures de gestion des EEE.