Outils

Outils destinés à tous 

Bonnes pratiques générales

- Renoncer à l'utilisation, la commercialisation et à la prescription des espèces exotiques envahissantes ou potentiellement envahissantes incluses dans la liste régionale.

- Privilégier l'utilisation des espèces indigènes, préférentiellement obtenues à partir de matériel génétique local.

- Ne pas hésiter à s’informer sur la thématique des espèces exotiques envahissantes, en consultant notamment les actualités du site internet INVMED.

- Faire remonter les données d’observations d’espèces exotiques envahissantes sur le site internet INVMED ou sur le site SILENE-Flore (pour la flore) et sur le site SILENE-Faune (pour la faune), et signaler celles qui sont "émergentes" pour aider à la gestion de cette problématique mondiale. Plus la détection est précoce, plus les actions de contrôle et d’éradication sont efficaces.

- Éviter les comportements susceptibles de favoriser la propagation d'espèces exotiques dans la nature : éviter de disperser les déchets végétaux, en particulier les parties de plantes qui pourraient s’enraciner (par exemple des parties de figuier de Barbarie ou des troncs de yucca), et faire appel aux services appropriés de gestion des déchets.

- Veiller à ne relâcher aucun animal de compagnie ou autre espèce d’ornement ou d'aquarium dans la nature et s’assurer de contacter les personnes ressources, si le souhait de se séparer de son animal (ou autre) se fait sentir.

- Éviter d’importer ou d'exporter des espèces exotiques (sous toutes formes que ce soit : graine, propagule, plante, larve, œuf ou spécimen adulte) de ou vers un autre pays sans une autorisation spécifique.

 

Guide sur les nouvelles obligations des particuliers face aux EVEE listées dans le Réglement européen

Ce guide synthétique reprend les grandes lignes du Réglement européen relatif aux espèces exotiques envahissantes afin d'expliquer simplement quelles sont les obligations des particuliers lorsqu'ils sont confrontés aux espèces listées aux annexes de ce Réglement.

 à Vous pouvez consulter ce guide : 1

 

Outils destinés aux gestionnaires

  à Vous pouvez trouver un résumé en vidéo : 1

 

Bonnes pratiques à l'attention des gestionnaires

- Réaliser un état des lieux des espèces exotiques envahissantes présentes sur votre territoire, ainsi que de l’ensemble des actions déjà effectuées sur l’espace géré.

 à Pour vous aider, vous pouvez utiliser cette fiche-type : 1

- Mettre en place une veille régulière sur votre territoire afin de contrôler la dispersion des espèces exotiques envahissantes et l'arrivée de nouvelles espèces.

- Travailler autant que possible en concertation avec la communauté scientifique et communiquer les données d’observations d’espèces exotiques recensées sur votre territoire, pour prendre part au réseau de veille et d'alerte régional.

- Déterminer les enjeux de conservation sur votre territoire et analyser les menaces pour la protection des espèces et des habitats indigènes, dus aux impacts négatifs de certaines espèces exotiques envahissantes.

- Promouvoir des plans de contrôle et/ou d’éradication des espèces exotiques envahissantes (catégorie "émergente") ou potentiellement envahissantes sur votre territoire à compter de la première observation. Sinon, s’assurer d'éviter la dispersion de ces espèces.

à Pour vous aider, vous pouvez utiliser cette fiche-type : 1

- Assurer si possible une formation adéquate sur la thématique des invasions biologiques pour l'ensemble du personnel.

- Favoriser l'utilisation d'espèces indigènes obtenues à partir du matériel génétique local pour les interventions de reboisement ou revégétalisation par exemple (cf. Végétal Local).

- Sensibiliser le grand public à la problématique des espèces exotiques envahissantes.

- Réaliser un suivi de site après chaque opération d'éradication ou de contrôle d'espèces exotiques envahissantes sur le long terme, afin d'évaluer l'opération réalisée (succès ou échec). Pour cela, il faut choisir un indicateur pertinent et facile à suivre dans le temps (nombre de repousses de l'espèce exotique envahissante, coefficient de recouvrement...).

  à Pour vous aider, vous pouvez utiliser cette fiche-type : 1

  

Guide méthodologique de déclinaison de la stratégie régionale à l'échelle d'un site

Ce guide méthodologique vous donne des outils pour créer votre propre plan d'actions relatif aux espèces exotiques envahissantes sur votre territoire, en fonction de vos enjeux et la prise en compte des impacts des EVEE sur votre territoire.

 à Vous pouvez consulter ce guide méthodologique : 1

 

- Pour connaitre la liste des EVEE présentes sur votre commune 1

à (1) Accéder au site SILENE-Flore (bouton loupe "recherche") - nécessite d'installer le plugin Adobe Flash Player © ; 
à (2) Vous êtes dans l'onglet "RECHERCHE ET CARTOGRAPHIE" : repérez "RECHERCHE GEOGRAPHIQUE" et remplissez les champs correspondant à votre localité puis cochez la commune concernée (répétez l'opération en appuyant sur le +, si votre territoire englobe plusieurs communes) ;
à (3) Dans "FILTRES COMPLEMENTAIRES", cochez "Envahissante" et lancer la recherche ;
à (4) Dans l'onglet "LISTE DES RESULTATS", allez dans l'onglet "LISTE DES TAXONS OBSERVES" et réaliser une extraction des données en cliquant sur le logo Excel en haut à droite de l'écran.

- Pour connaitre la liste des EVEE présentes sur votre territoire et leur répartition 1

à (1) Accéder au site SILENE-Flore et se connecter (créer un compte si nécessaire) ;
à (2) Vous êtes dans l'onglet "RECHERCHE ET CARTOGRAPHIE" : repérez "RECHERCHE GEOGRAPHIQUE" et cliquez sur le bouton "ZONE D'OBSERVATIONS VIA SELECTION SUR LA CARTE" ;
à (3)
A l'aide de l'outil "SELECTION POLYGONE" ou 'SELECTION CERCLE", sélectionnez les contours de votre territoire ; 
à (3) Dans "FILTRES COMPLEMENTAIRES", cochez "Envahissante" et lancer la recherche ;
à (4) Dans l'onglet "LISTE DES RESULTATS", allez dans l'onglet "LISTE DES TAXONS OBSERVES" et réaliser une extraction des données en cliquant sur le logo Excel en haut à droite de l'écran.

Vous pouvez utiliser ces données d'observation géoréférencées pour réaliser des cartographies sous SIG et établir la liste des EVEE présentes sur votre territoire.

Pour connaitre et cartographier les zones à enjeux sur votre territoire, vous pouvez sélectionner dans "FILTRES COMPLEMENTAIRES" la case "Liste rouge" ou "Législation régionale" par exemple. La superposition des couches de données d'observation EVEE et de données d'observations d'espèces patrimoniales révèlera les zones à enjeux!

 

Outils destinés aux socioprofessionnels

Bonnes pratiques à l'attention des socioprofessionnels

- Ne pas produire, promouvoir, commercialiser et utiliser les espèces exotiques envahissantes ou potentiellement envahissantes inscrites dans la liste régionale.

- Connaître la réglementation relative aux espèces exotiques envahissantes, se tenir informé de son évolution et encourager les formations sur cette thématique.

- Promouvoir la production et l'utilisation des plantes indigènes obtenues à partir de matériel génétique local (cf. Végétal Local) ou de plantes ornementales issues du code de conduite Val'hor.

- Mettre en pratique toutes les mesures nécessaires pour éviter l'introduction et la dissémination d’espèces exotiques dans la nature.

- Mettre en place un suivi régulier de l'état de santé des plantes cultivées et des animaux d'élevage afin de pouvoir informer rapidement les autorités de la présence de parasites et d'organismes pathogènes possiblement exotiques.

- Encourager les formations sur la thématique des espèces exotiques envahissantes afin de former les socioprofessionnels d'aujourd'hui et de demain (interprofessions, lycées agricoles, centres de formations...) et diffuser de l'information sur cette problématique. 

 à Pour plus d'informations, vous pouvez consulter l'onglet "Réglementation" sur les codes de conduite européen : 1

 

Code de conduite professionel relatif aux plantes exotiques envahissantes en France métropolitaine

Le Code de conduite professionnel a pour objectif de limiter l’introduction et la dispersion de plantes exotiques envahissantes ayant des impacts négatifs reconnus. Il est fondé sur le principe de l'autorégulation. Il propose la mise en place de mesures concrètes et de bonnes pratiques, comportant des restrictions totales (Liste de consensus) ou partielles d'utilisation de certaines plantes dans des conditions bien définies (Liste de plantes soumises à recommandations).

 à Vous pouvez trouver un résumé en vidéo : 1
 à Vous pouvez consulter le code de conduite Val'hor : 1

 

Exemple de palette végétale créée pour le territoire de la Communauté d'Agglomération Sophia Antipolis (CASA)

Ce guide de promotion de palettes végétales (végétaux adaptés au territoire de la CASA pour les aménagements et jardins) prennent en compte les contraintes phytosanitaires actuelles, les risques de propagation des espèces exotiques envahissantes et l’anticipation du changement climatique. Ce travail est issu d’une démarche partenariale avec les acteurs institutionnels et les représentants des professionnels du paysage.

 à Vous pouvez consulter ce guide :